Rencontre avec le transsibérien

Vendredi nous avons passé notre 1ère nuit dans le transsibérien, on fera un article sur l’expérience complète à la fin, mais ce 1er contact vaut bien un article !

Pour ce 1er voyage nous ne passions « que » 12h à bord, le temps d’une nuit un peu mouvementée.

On embarque à la gare Kazan de Moscou, ça tombe bien c’est notre destination. Ici pas de tableau lumineux et de composition du train. Notre voiture est la 01, on est un peu perdu mais on trouve rapidement de l’aide et on nous indique que c’est la 1ère sur le quai. Tout le monde attend sagement au pied du train, on se met dans la file. Une fois à bord nous sommes en 3ème classe, côté couloir, 54 lits dans un wagon en mode dortoir de pensionnat. Le train est complet et malgré ça, c’est plutôt calme. Il faut dire que notre compartiment est majoritairement peuplé de dames d’un certains âge, on les voit mal faire une belote à la vodka.

Le train se met en route et c’est un drôle de manège qui commence, on mange, on fait son lit, on se change. Malgré l’espace assez confiné, chacun vaque à ses occupations et 2h plus tard, presque tout le monde est couché. Nous on réalise que la nuit va être compliquée, les couchettes côté couloir sont très étroites et je dois partager la mienne avec Faustine. Le couché est un peu compliqué, elle ne veut pas lâcher prise et je la comprends, il y a tellement de choses à voir. En plus les gens sont très gentils et elle se voit offrir, une pomme, des gâteaux, et des bonbons ! Il est prêt de 22h quand elle s’endort et on se dit que l’on va faire de même car la nuit s’annonce mouvementée. Et c’est peu dire, le train s’arrête souvent, parfois longtemps. La promiscuité offre les joies des bruits de ronflement et à 4h30 du matin, le jour est levé et le wagon baigné de lumière. On poursuivra notre nuit jusqu’à 7h.

Il est déjà l’heure de défaire les lits et de reboucler les valises le prochain arrêt est pour nous. On débarque sur le quai les yeux gonflés d’une nuit hachée mais avec le sourire aux lèvres car l’expérience est unique et nous a beaucoup plu.

Notre prochain tronçon durera 37h incluant 2 nuits, cette fois ce n’était qu’un petit aperçu de la vie à bord du transsibérien !

4 commentaires sur “Rencontre avec le transsibérien

Ajouter un commentaire

  1. Coucou ainsi commence l’aventure en Russie pleines de découvertes
    Bon voyage à vous trois
    Nous attendons avec impatience vos prochains messages
    Bisous
    Nous pensons bien à vous dans notre lit car il est 23 h chez nous
    À bientôt

    1. Bonjour. Quelle expérience dans ce train mythique !! Nous attendons la suite avec impatience…. Quant à nous les chèvres des Alpes nous attendent dès lundi 19…Isabelle et Stephane

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :